Catégorie : Réflexion

L’Europe, Utopie dangereuse ou réalité intangible ?

L’Europe, Utopie dangereuse ou réalité intangible ?

Le brex­it anglais encour­age notre réflex­ion. Notre avenir est -il irrémé­di­a­ble­ment lié à l’union européenne ? N’existe t-il aucune alter­na­tive, aucune porte de sor­tie ?  Seule l’option de l’Europe peut  et doit être la panacée capa­ble de résoudre tous nos prob­lèmes.  Pour­tant nous français avons quelques soucis. Addi­tion­nons tous les citoyens non pourvus d’un tra­vail sta­ble et nous frôlons les six mil­lions de chômeurs. Si nous ajou­tons les neuf mil­lions de pau­vres que nous prê­tent cer­tains par­tis poli­tiques ou syn­di­cats, cela donne du grain à moudre à tous les détracteurs du moloch européen.  La pau­vreté est rel­a­tive, si nous com­parons le…

Read More
La torture. Un mal pour un bien?

La torture. Un mal pour un bien?

La tor­ture est con­damnable au même titre que la guerre, que la bombe atom­ique ain­si que la famine, les guer­res trib­ales, les hommes qui frap­pent leurs femmes et les mas­sacres d’innocents.  Pour­tant l’homme a tou­jours pra­tiqué des sévices envers ses con­tem­po­rains.  Fort d’un axiome tel que : la fin jus­ti­fie les moyens.  Il a pra­tiqué des atroc­ités sou­vent par pur sadisme.  Il est pour­tant des cas qui méri­tent réflex­ion.  Com­ment oblig­er le ter­ror­iste Salah Abdeslam à libér­er sa parole alors que son mutisme insulte nos morts et nos blessés, sinon par des moyens que la morale réprou­ve. Cette méth­ode d’investigation qui ali­mente…

Read More
la France de mon enfance.

la France de mon enfance.

C’est un temps que les moins de soix­ante ans ne peu­vent pas con­naitre. La télé était bal­bu­tiante. Amstrong n’avait pas encore foulé le sol lunaire, non pas le cycliste, l’autre. Le télé­phone était l’apanage des élites finan­cières, la voiture per­me­t­tait aux nota­bles de ren­forcer leur nota­bil­ité. Les grandes sur­faces n’avaient pas encore défig­urées les ban­lieues. Les immeubles étaient encore de taille humaine.  Les vacances s’étalaient sur trois semaines et les cinquante heures de tra­vail heb­do­madaire étaient la norme.  Qua­torze ans était l’âge légal pour entamer une vie de tra­vail et les mil­i­taires sor­taient en ville en uni­forme sans ris­quer des…

Read More
Les français sont-ils des veaux ?

Les français sont-ils des veaux ?

Naguère un général fac­tieux avait tranché dans le vif. Son opin­ion était sans équiv­oque, n’admettant pas la con­tra­dic­tion sa sen­tence était sans appel : les français sont des veaux.  C’est sem­ble t-il les pro­pos qui d’ordinaire sont attribués au général. Pou­vons nous aujourd’hui cou­vrir les français de ce mépris, cela ce dis­cute.  En effet si De Gaulle affichait ce sen­ti­ment, reprochant la veu­lerie,  la lâcheté,  l’indifférence,  l’engourdissement, l’aveuglement des français, ce n’était pas dénué de fonde­ment.  L’armistice signée en 1940 nous lais­sait à la mer­ci de l’occupant teu­ton qui pil­la notre économie entra­vant ain­si la bonne marche de notre nation.  Con­scients que cette sit­u­a­tion com­por­tait de…

Read More
Crise migratoire, crise européenne.

Crise migratoire, crise européenne.

Indé­ni­able­ment les deux sont liées. La remise en cause de l’unité européenne est patente. Peut-elle se relever ? Sans doute. Le leit­mo­tiv que le plus d’Europe est la solu­tion idoine va être resservi jusqu’à plus soif. Pour autant cet argu­ment ne suf­fi­ra pas pour calmer les ardeurs des pop­ulistes, impro­pre­ment nom­més ain­si pour offrir une image déval­orisante aux mass­es pop­u­laires.    Les nation­al­istes qui défend­ent becs et ongles la théorie pro­tec­tion­niste, hon­nie des ten­ants de l’Europe supra nationale, sont les rem­parts aus­si bien de la marée migra­toire que des pré­da­teurs économiques. Les anti pop­ulistes admet­tent du bout des lèvres qu’un patri­o­tisme économique serait…

Read More
%d blogueurs aiment cette page :