Auteur : Gilles Rochard

Disparition de nos libertés: demain l’univers concentrationnaire ?

Disparition de nos libertés: demain l’univers concentrationnaire ?

La manip­u­la­tion par les médias et dis­pari­tion de nos lib­ertés Les médias sont sources d’in­for­ma­tions et de dés­in­for­ma­tions, car fac­teur d’in­tro­mis­sion dans nos cerveaux de valeurs étrangères à notre cul­ture. De nous faire pren­dre des vessies pour des lanternes est la fonc­tion dévolue aux médias stipendiées par la finance inter­na­tionale. A qui appar­ti­en­nent les groupes de presse ? Sinon à des mil­liar­daires apa­trides. Les médias, mélangeant à des­sein la pub­lic­ité et l’in­for­ma­tion générale, pilon­nent quo­ti­di­en­nement notre per­cep­tion visuelle et audi­tive. Cette méth­ode répéti­tive a pour but inavoué de nous don­ner à accepter pour excel­lente des idées con­tre lesqu’elles nous nous…

Read More
<span class=HARO sur les vieux avec le covid 19" title="Les_Vieux_de_la_vieille-1024x734 (1)">

HARO sur les vieux avec le covid 19

Nous vivons une époque for­mi­da­ble, il est dom­mage que bien peu d’en­tre nous appré­cient cet instant à sa juste valeur. En effet, une caté­gorie de français vient d’échap­per à un funeste des­tin, ils furent frôlés par le vent du boulet sans en être con­scients. Mon­sieur Macron d’or­di­naire plus réac­t­if n’a pas saisi l’op­por­tu­nité de se débar­rass­er de ces salop­i­auds qui se gob­er­gent aux frais de la princesse. Je par­le bien enten­du de ces prof­i­teurs que sont les retraités. Ces gens là sont impro­duc­tifs, nuis­i­bles à la société. Ils cumu­lent des pat­ri­moines con­séquents. Ils con­fisquent à leurs prof­its tous les hon­neurs…

Read More
L’arabe, langue universelle du futur ?

L’arabe, langue universelle du futur ?

Les traîtres frap­pent tou­jours dans le dos. Ces êtres veules n’ayant pas le courage d’af­fron­ter leurs adver­saires frontale­ment adoptent les tech­niques des spadassins du passé qui attaquaient leur vic­time à plusieurs et frap­paient par traîtrise. Les Judas d’au­jour­d’hui sont en embus­cade, guet­tant l’in­stant prop­ice où la pop­u­la­tion inat­ten­tive, car obnu­bilée par une épidémie, ne prend pas garde à la félonie de ses dirigeants. D’or­di­naire les lois assas­sines sont votées en cati­mi­ni pen­dant les vacances d’été. Celle qui nous préoc­cupe est d’une impor­tance qui la classe dans les lois scélérates que l’on garde à l’abri en deux­ième rideau en attente de…

Read More
covid19.  A qui profite le crime ?

covid19. A qui profite le crime ?

Bien que l’épidémie ne donne pas vrai­ment des signes d’es­souf­fle­ments, les opti­mistes scru­tant les chiffres décè­lent une pos­si­ble décrue de la pandémie. Est-il raisonnable de crier vic­toire et de ven­dre la peau de l’ours ? Nul ne le sait. Le décon­fine­ment tant espéré ne risque t‑il d’of­frir une deux­ième chance à ce virus qui cache ses orig­ines. Est-il naturel ou né de la main de l’homme ou s’est-il échap­pé par une nuit sans lune ? Des appren­tis sor­ciers ont-ils joué avec le feu ? Peut importe il est là et notre vie s’en trou­ve boulever­sée. Qui va en tir­er prof­it…

Read More
Réflexions désabusées d’un vieil atrabilaire.

Réflexions désabusées d’un vieil atrabilaire.

Dans cette péri­ode morose d’un con­fine­ment oblig­a­toire con­coc­té par des gou­ver­nants soucieux de notre bien être, ne pour­rait-on pas en retir­er un béné­fice. Ces heures passées à fix­er une pen­d­ule égrenant des min­utes qui valent des heures, pour­raient être mieux util­isées. Trans­former cette lenteur qui siérait à un dis­cours de Salomon, fer­vent dis­ci­ple de Thanatos en instant ludique et rafraichissant est pos­si­ble. Pourquoi ne pas raviv­er le sou­venir des hommes et des femmes qui ont façon­nés par leurs actes et leurs pen­sées les jeunes gens que nous étions. Aujour­d’hui il est de bon ton d’en­censer des amuseurs publics. Par là…

Read More
%d blogueurs aiment cette page :