Qui à tué le français de Vukovar ?

Qui à tué le français de Vukovar ?

Qui à tué le français de Vukovar ?

Avez-vous enten­du par­ler du “Français de Vuko­var” ? J’ai bien con­nu ce jeune garçon qui habitait à Annemasse, je l’ai même embauché comme Vig­ile, puis plus tard comme garde du corps avec les Saou­di­ens. Je par­le de lui dans mon livre (P113).

Si vous ne con­nais­sez pas cette affaire, je vous laisse la décou­vrir avec ce reportage d’envoyé spé­cial dont voici le syn­op­sis: “En 1991, Jean-Michel, un jeune Français orig­i­naire de Vesoul, dis­parais­sait à Vuko­var en ex-Yougoslavie où il était par­ti se bat­tre aux côtés des Croates pour les aider à gag­n­er leur indépen­dance. Encore aujourd’hui, son corps reste introu­vable. Ses proches ont per­du tout espoir de le revoir vivant. A l’époque, une équipe d’Envoyé Spé­cial avait croisé la route du jeune homme. 22 ans après, des jour­nal­istes sont retournés en Croat­ie, accom­pa­g­nés de sa mère, Lil­iane. Avec l’aide de ses com­pagnons d’armes et d’un témoin-clé du drame, ils ont retracé le par­cours de Jean-Michel, surnom­mé le «Français de Vuko­var», de son enfance jusqu’à sa dis­pari­tion.

Ce jeune garçon, ancien du 1er RPIMA, était à la recherche d’un idéal que la société mod­erne ne pro­pose pas. Épris d’aventure, il espérait trou­ver dans ce com­bat dans les Balka­ns de quoi combler ses aspi­ra­tions nation­al­istes,  ce qui l’a prob­a­ble­ment poussé à épouser la cause croate.

La dernière fois que je l’ai croisé, c’était à Genève. Il était à la recherche d’une fil­ière pou­vant l’amener à défendre une cause par les armes, au moyen-ori­ent. Ce garçon, pétri de qual­ité, a peut-être per­du la vie à cause de sa naïveté. Il est bien dom­mage que, fauché en pleine jeunesse, il n’ait pas pu exprimer pleine­ment les valeurs qui le por­taient vers l’excellence.

Adieu Jean-Michel, tu resteras un exem­ple.

Category : Actualités Tags : , ,

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :