Intelligence Artificielle, l’avenir de l’homme?

Intelligence Artificielle, l’avenir de l’homme?

Intelligence Artificielle, l’avenir de l’homme?

Il n’est point de journée sans annonces fra­cas­santes, les décou­vertes sci­en­tifiques, qui, jour après jour, nous stupé­fient, appor­tent à l’humain un indé­ni­able soulage­ment. Les machines sont en passe de sup­primer tout effort physique, offrant ain­si un temps libre sup­plé­men­taire aux hommes, qui peut être n’étaient pas deman­deurs.
L’intel­li­gence arti­fi­cielle est sur la route du suc­cès, sa main­mise dans tout les domaines est encore au stade de l’expérimentation, mais son avancée, qui est ful­gu­rante, présage sa vic­toire prob­a­ble.

On peut extrapol­er qu’ayant con­quis tous les secteurs , son activ­ité débor­dante aura pénétré tous les cerveaux, l’humain enfin débar­rassé des travaux qui autre­fois acca­parait une par­tie de son temps, sera entière­ment libre d’user à sa guise de ce farniente per­pétuel.

En effet les machines robots auront pour tâche de sup­pléer l’homme dans toutes ses activ­ités. Ain­si le robot ménag­er assumera les corvées jour­nal­ières, au petit matin il action­nera la son­ner­ie du réveil puis pré­par­era le petit déje­uner, présen­tera les vête­ments préal­able­ment choisi par son pro­prié­taire, ensuite il lui soumet­tra un pro­gramme d’activités ludiques pour la journée. Le laps de temps dévolu à la réflex­ion sera occupé par la pro­gram­ma­tion du véhicule qui cela va de soi se pilotera lui même grâce à ses ordi­na­teurs. On peut sup­pos­er que les avions, les bateaux, les camions, les chars d’assauts, les motos, les vélos, les patins a roulettes seront pilotés a dis­tance ou pas, non par des hommes mais par des machines. Les guer­res ont t’elles voca­tion à dis­paraître? On peut envis­ager la trans­for­ma­tion des esprits. L’IA ayant phago­cyté les raison­nements et uni­formisé la pop­u­la­tion au prof­it d’une entité mon­di­al­iste, les visées con­quérantes de cer­tains états ou reli­gions seront lam­inées et dis­paraitront offrant ain­si une paix ardem­ment espéré par tout être raisonnable. Les humains rivés à leurs écrans, désireux d’éprouver du ressen­ti, garderont la pos­si­bil­ité d’user de la réal­ité virtuelle.

Prenons garde à nég­liger un aspect essen­tiel de la vie, le sen­ti­ment amoureux. Des robots seront égale­ment pro­gram­més pour accom­pa­g­n­er la soli­tude des céli­bataires, ils seront conçus pour sat­is­faire les élans amoureux et char­nels, au risque à terme de pren­dre le pas sur les amours naturels et ain­si réguler le prob­lème de sur­pop­u­la­tion.

L’intelligence arti­fi­cielle aura t-elle la capac­ité d’étendre ses ten­tac­ules à la planète entière, les pays émer­gents pour­ront-ils béné­fici­er de ces avancées tech­niques?

Une évi­dence s’impose, les années à venir seront impactées par cette évo­lu­tion qui apportera soit la félic­ité, don­nant ain­si rai­son aux opti­mistes ou une cat­a­stro­phe plané­taire prédite par les pes­simistes.
Pierre Dac expli­quait la dif­fi­culté d’émettre des prévi­sions, surtout lorsque cela con­cerne l’avenir.

Des événe­ments imprévus risquent de boule­vers­er cette vision du futur, des épidémies provo­qués ou pas, des prob­lèmes cli­ma­tiques tels que tor­nades, raz de marée, inon­da­tions, trem­ble­ments de terre, une météorite pourquoi pas, peu­vent inter­venir. Des soubre­sauts poli­tiques sont sus­cep­ti­bles de se man­i­fester, émi­gra­tion galopante, rem­place­ment de pop­u­la­tion, krach bour­si­er, guerre nucléaire, tout ceci pos­si­ble­ment piloté par IA au prof­it d’une oli­garchie qui comme le dia­ble réus­sit le tour de force d’implanter dans notre esprit le doute quand a son exis­tence.

QUI VIVRA VERRA, ÊTRE ET DURER.

Category : Réflexion

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :