Le grand remplacement. Mythe ou réalité ?

Le grand remplacement.  Mythe ou réalité ?

Le grand remplacement. Mythe ou réalité ?

A tous ceux qui fusti­gent les pop­ulistes par des pro­pos qui sen­tent le dédain et le mépris. Qu’ils sachent qu’ils s’op­posent au petit peu­ple. Celui qui se frotte à la réal­ité, celui qui voit sa place con­testée, sa reli­gion jetée aux orties, sa patrie ven­due à l’en­can. Ce petit peu­ple ne veut pas dis­paraître au prof­it d’un mélange racial sans racines européennes. D’une pop­u­la­tion qui ne con­nait rien à notre mode de vie, qui n’en veut pas, mais veut impos­er le sien.
Le grand rem­place­ment. Est-ce un phan­tasme de petits blancs, aigris, jaloux repliés sur eux-mêmes qui ne con­nais­sent que la peur ?
Le grand rem­place­ment est un argu­ment poli­tique fal­lac­i­eux des­tiné à tromper les braves gens qui n’aspir­eraient pas à accueil­lir des mil­lions de migrants illé­gaux. Pour les idéo­logues pro­gres­sistes qui souhait­ent la dis­pari­tion des français de souche, le grand rem­place­ment n’ex­iste pas.

Et pour­tant je l’ai ren­con­tré moi le grand rem­place­ment. J’ai joué au foot durant 28 ans. Je n’ai jamais eu de co-équip­i­er noir. Or aujour­d’hui il suf­fit d’ob­serv­er une équipe de foot, peut importe son niveau. Sa com­po­si­tion révèle sa mix­ité. Six ou sept joueurs de couleur, deux joueurs arabes et deux joueurs blancs.
Le grand rem­place­ment je le con­state dans mon envi­ron­nement proche. J’ai une belle sœur d’o­rig­ine africaine, j’ai un beau frère métis. J’ai des neveux et nièces métis­sés. J’ai un beau fils qui vit avec une musul­mane d’o­rig­ine algéri­enne. Un neveu de ma femme s’est con­ver­ti à l’is­lam, il a épousé devant l’i­mam une musul­mane d’o­rig­ine algéri­enne. Ils ont deux filles donc musul­manes.
La réal­ité s’im­pose. Le grand rem­place­ment est en marche.

Category : Actualités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :