Macron à encore frappé.

Macron à encore frappé.

Macron à encore frappé.

Après le costard, les fainéants, le plom­bier polon­ais, la coloni­sa­tion est un crime con­tre l’humanité, il n’existe pas de cul­ture française, le sophiste à encore frap­pé.  ce spé­cial­iste en apho­risme vient d’ajouter à sa col­lec­tion lors d’une vis­ite en Tunisie, une per­le.   Ce démi­urge offre à la face du monde une nou­velle cer­ti­tude.  d’inspiration divine, elle ne souf­fre d’aucune con­tes­ta­tion.  L’islam est com­pat­i­ble avec la démoc­ra­tie, la Tunisie l’a démon­trée. La parole du chef de l’état est péremp­toire.

Cette affir­ma­tion est-elle com­pat­i­ble avec la vérité?     Un rapi­de coup d’œil sur la con­sti­tu­tion nous plonge dans un abime de per­plex­ité.

Arti­cle pre­mier: L’islam est la reli­gion de la Tunisie

Arti­cle deux: c’est un état à car­ac­tère civ­il.

Arti­cle six: Lib­erté de croy­ance et de con­science, mais doit pro­téger le sacré.

Cet arti­cle s’oppose au pre­mier, en effet l’individu qui voit le jour dans ce pays pos­sède de très grandes chances d’avoir un père musul­man. de fac­to il est musul­man. or le coran inter­dit et con­damne avec la plus grande fer­meté l’apostasie. Quid de la lib­erté de croy­ance.    De plus il est de con­stater que l’état con­stru­it les mosquées et nomme les imams.  Ce traite­ment con­cerne t-il les églis­es?

Dans la vie de tous les jours, obser­vons la fin de non recevoir, ren­due aux musul­manes désireuses d’épouser un non musul­man. Or il existe une porte de sor­tie, il suf­fit à l’impétrant de se con­ver­tir à l’islam, puis de qué­man­der un cer­ti­fi­cat délivré par le mufti de la république. cette démarche est d’une impor­tance con­sid­érable car on devient musul­man par son père.

Doit-on accepter l’obligation de con­tracter mariage avec une per­son­ne de même con­fes­sion, comme com­pat­i­ble avec la démoc­ra­tie.  Nos valeurs ne prô­nent aucune­ment ce cas de fig­ure.    Notre imper­a­tor est-il devenu le chantre de cette reli­gion?  Veut il nous con­va­in­cre d’embrasser une foi qui révèle des valeurs totale­ment étrangères aux nôtres.?

Si tel est le cas, alors qu’ il aille se faire pen­dre ailleurs.

Category : Actualités , Réflexion

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :