Réflexion d’un atrabilaire. ou parler pour ne rien dire.

Réflexion d’un atrabilaire. ou parler pour ne rien dire.

Réflexion d’un atrabilaire. ou parler pour ne rien dire.

Un éclair, j’ai eu une ful­gu­rance, un éblouisse­ment, à l’instant même je con­state que je gaspille mon temps à déblatér­er pour profér­er des insignifi­ances. Je par­le pour ne rien dire.

N’ayant rien à dire, je lance à tous vents des paroles qui ne pos­sè­dent aucun sens. Le silence m’étant insup­port­able,  Il m’arrive de ful­min­er, je tem­pête pour un rien, par­fois j’éructe des invec­tives envers des indi­vidus qui me sont incon­nus, égale­ment je vitupère con­tre des injus­tices man­i­festes, je lance des impré­ca­tions vir­u­lentes au tra­vers de pro­pos inco­hérents.  Il va de soi que j’exécre tous ces fabli­aux poli­tiques experts en bon­i­ments de vendeurs de cra­vates.  Ces gens là pra­tiquent à haute dose une dialec­tique qui a pour but de nous faire pren­dre des vessies pour des lanternes. La langue de bois a une par­en­té évi­dente avec le par­ler pour ne rien dire.   Pour autant nos paroles étant d’une banal­ité affligeante pourquoi offrir a nos con­tem­po­rains une log­or­rhée exubérante?

La parole est à la défense.…..  Qui peut se tar­guer d’abreuver ses conci­toyens de paroles dignes d’être érigées en ora­cle?  Qui pra­tique l’art ora­toire pro­pre à gal­vanis­er les foules?  Quel gourou pos­sède la fac­ulté d’émettre des vérités que nul ne peut con­tester?  Quel homme poli­tique d’exception a le charisme néces­saire pour enflam­mer le pays au risque de déclencher des con­flits sanglants?

Il est récon­for­t­ant de con­stater que la plu­part d’entre nous se con­tente d’émettre des banal­ités qui ont heureuse­ment le don de les sat­is­faire.    Que je ras­sure les phar­isiens qui ne man­queront pas de glos­er à mon sujet :  je suis autant infatué de ma per­son­ne qu’eux.  En lan­gage pop­u­laire, je suis aus­si con.

Prochain arti­cle.  Les valeurs du sport.

Category : Réflexion

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :