Les casseurs. Que fait la police?

Les casseurs. Que fait la police?

Les casseurs. Que fait la police?

Qu’ils comptent leurs abat­tis, le moment du châ­ti­ment a son­né.  Le sin­istre de l’intérieur a ful­miné, il a promis qu’il serait impi­toy­able. Il arrêtera, il jugera, il con­damn­era.  Com­ment est-il cer­tain qu’une sanc­tion sera appliquée alors que l’indépendance de la jus­tice est clairon­née par tout politi­cien intè­gre ?. Oxy­more ou pas je laisse au lecteur le soin de tranch­er.

Dans le cas de fig­ure improb­a­ble où un pré­sumé inno­cent se ver­rait doté d’une peine de prison ferme la jus­tice serait bien en peine d’appliquer cette sanc­tion.  Les pris­ons sur­chargées ne seraient pas en mesure d’intégrer cette pop­u­la­tion qui rejoin­dra les mil­liers de con­damnés remis en lib­erté.

Les événe­ments vio­lents qui entachèrent cette journée qui se veut fes­tive, ont déclenché des analy­ses divers­es.  Les par­tis poli­tiques jouant leur par­ti­tion habituelle.  Avec l’émergence du trublion admi­ra­teur de Chavez la mer­luche s’est sur­passé. De con­clure que les black blocs sont sans doute des nervis d’extrême droite est fort de café. Som­bre t-il dans un gâtisme pré­coce, ou sa mau­vaise foi l’entraine t-elle dans des délires annon­ci­a­teurs de sénil­ité.  A moins que! mais oui mais c’est bien sûr, c’est son holo­gramme qui dis­joncte.

L’analyse des com­men­ta­teurs télé est tout autre.  Ils relaient avec com­plai­sance les baliv­ernes servies par les larbins au ser­vice des gou­ver­nants. Nous don­ner à penser que ces man­i­fs se sont déroulées de manière sat­is­faisante est de la pure pro­pa­gande.  Nul par­mi eux ne rel­e­va les pro­pos du pro­cureur Delpuech qui toute honte bue avoue.  Si la police n’est pas inter­v­enue pour stop­per la vague destruc­trice des casseurs, c’est dans l’espoir qu’aucun blessé ne soit à déplor­er dans les rangs des forces de l’ordre.  Implicite­ment la même sol­lic­i­tude à l’égard des casseurs va de soi.

Devons nous envis­ager la créa­tion d’un corps de police chargé de pro­téger les CRS ?. Lais­sant libre cours aux casseurs qui pour­ront en toute sérénité vaquer à leur folie anar­chisante, arguant que des dégâts matériels sont moin­dre mal.  Les mal­heureux pro­prié­taires des biens dévastés apprécieront.

Gou­vern­er c’est prévoir.  Ces casseurs n’en sont pas à leur coup d’essai. Leur com­bat anti cap­i­tal­isme est le signe mar­queur de l’extrême gauche. Pour autant les mesures pris­es à leur encon­tre : peu effi­caces. La volon­té à  com­bat­tre ces sauvageons est d’une telle inten­sité, qu’elle prête à bien des doutes.  Gar­dons à l’esprit que l’ennemi juré de la république n’est pas Al quai­da,  Daech, tout fon­da­men­tal­isme islamique ou les black blocs mais l’idéologie nauséabonde de la droite nation­al­iste.  Les Atti­la gauchisants ont devant eux un avenir annon­ci­a­teur de grands soirs.

Category : Actualités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :