J’aime les histoires qui finissent bien. Celle du spiderman français, Mamoudou

J’aime les histoires qui finissent bien. Celle du spiderman français, Mamoudou

J’aime les histoires qui finissent bien. Celle du spiderman français, Mamoudou

Hon­ni soit qui mali… pense, ne voyez pas  mali…gnité de ma part, bon je cesse de jouer les mali… cieux.  Trêve de baliv­ernes, c’est un sujet sérieux. Un jeune migrant illé­gal s’est com­porté en héros. Son acte fut salué par les grandes orgues,  toute l’intelligentsia s’est mobil­isée, son autorité irréfragable a imposé la myrrhe et l’encens, ne man­quait qu’un Te deum lau­danus  en notre dame de Paris.

Reprenons le cours des événe­ments, un enfant chute du cinquième ou du six­ième étage, les médias don­nent des infos con­tra­dic­toires sur la numéro­ta­tion. Le fait est que ce bam­bin se rac­croche par mir­a­cle à la ram­barde du qua­trième étage.  Ce numéro de haute voltige est remar­quable, car si jeune pos­séde des qual­ités que bien des gym­nastes pour­raient lui envi­er est for­mi­da­ble. Mais là ne s’ arrête pas la dra­maturgie, un pas­sant qui de par sa posi­tion illé­gale devrait adopter une dis­cré­tion de vio­lette décide de vol­er au sec­ours du petit sus­pendu.  Du pur altru­isme.

De grimper de bal­con en bal­con à la seule force des bras n’est pas à la portée des sportifs du dimanche. Non seule­ment faire abstrac­tion du vide est dif­fi­cile, mais se hiss­er ain­si sans mon­tr­er le moin­dre signe de fatigue est sans aucun doute le fait d’un ath­lète con­fir­mé.   Mais par­lons de l’acteur prin­ci­pal, ce jeune enfant dont les qual­ités sportives ne sont pas moin­dres. Doté d’un calme que rien ne serait trou­bler car son com­porte­ment ne présage en rien de la sit­u­a­tion au com­bi­en périlleuse où il se trou­ve.  Il fait mon­tre d’une force sur­prenante dans un si petit corps, ain­si il pro­gresse en direc­tion d’un voisin qui parvient à l’agripper.  Celui-ci se com­porte étrange­ment, il sem­ble atten­dre l’arrivée de l’homme araignée vraisem­blable­ment  pour lui laiss­er le béné­fice de l’acte héroïque. Les médias à l’unanimité salueront avec ent­hou­si­asme le courage de ce petit migrant, démon­trant l’arrivée sur nos ter­res d’une force régénéra­trice.

Tou­jours soupçon­neux car échaudé, voir des com­plots à chaque événe­ment est peut être de la para­no.  Là le citoyen lamb­da ne remar­que que l’abnégation d’un homme courageux.  Où se trou­ve la vérité?  L’avenir nous le dira.  J’espère que l’enfant n’était pas un holo­gramme.  Je plaisante.

En con­clu­sion je note que notre prési­dent offrant à Mamoudou un emploi chez les pom­piers est dans l’erreur. Ce sportif hors pair devrait inté­gr­er les forces spé­ciales, chez les paras il pour­rait com­bat­tre au Mali et défendre son pays livré aux forces obscures.

Je note que nos sol­dats qui per­dent la vie au ser­vice de la France ne reçoivent pas l’hommage qu’ils méri­tent.

Category : Actualités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :