Gilets jaunes et marée verte.

Gilets jaunes et marée verte.

Gilets jaunes et marée verte.

Mou­ve­ment anec­do­tique au pou­voir de nui­sances trop faible ou flux annon­ci­a­teur de trou­bles plus inca­pac­i­tants ? L’avenir nous éclair­era.  Ces blocages de routes démon­trent l’exaspération des français qui lassés des ponc­tions finan­cières à répéti­tion ten­tent d’exposer leur mécon­tente­ment.   L’alibi écologique n’a pas con­va­in­cu grand monde, de dénon­cer la voiture par­ti­c­ulière comme seule respon­s­able de la pol­lu­tion est de la pure dém­a­gogie.  La non prise en compte de la respon­s­abil­ité des camions, des bateaux, des avions qui sont dégrévés de cer­taines tax­es est une escro­querie.  Gar­dons à l’esprit les pays dont les cen­trales à char­bon  fonc­tion­nent à plein régime et nous trou­vons là des pol­lueurs autrement plus effi­caces.

Le demi suc­cès ou le demi échec des gilets jaunes démon­trent la dif­fi­culté de réu­nir des forces capa­bles d’obliger un gou­verne­ment à négoci­er. Dès lors,  l’absence des syn­di­cats et des par­tis poli­tiques pèse sur le résul­tat.  L’attitude frileuse des organ­i­sa­tions syn­di­cales des routiers est sig­ni­fica­tive, gar­dant jalouse­ment des priv­ilèges qu’envient les pos­sesseurs d’automobiles. Ils se gar­dent bien d’engager un bras de fer avec un gou­verne­ment enclin à les ménag­er.

Cette colère envers cette énième hausse du car­bu­rant est sans doute jus­ti­fiée, mais quid des autres prob­lèmes que nous devons affron­ter, dont cer­tains sont un péril pour notre avenir.  Ces avatars pétroliers font la joie des médias qui occul­tent ain­si des sujets autrement bru­lants.  La marée verte de l’islam peut à loisir prospér­er et for­ti­fi­er son emprise sur les esprits pour ten­ter d’ impos­er des lois scélérates con­traire à notre philoso­phie. Notre manque de com­bat­iv­ité favorise une idéolo­gie mor­tifère qui désire nous met­tre en esclavage et la seule rai­son de notre ire est la hausse du car­bu­rant.

Pour beau­coup la pri­or­ité de ce com­bat n’est pas évi­dent, alors qu’il est impératif.  Une nou­velle mou­ture de la loi de 1905 est dans les car­tons pour pren­dre en compte les spé­ci­ficités de l’islam.

Placé devant un choix, le degré de nociv­ité des gilets verts ou la hausse des car­bu­rants. J’ai choisi depuis longtemps.  Et vous?

Category : Actualités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :