Déclin ou agonie de la cinquième république ?

Déclin ou agonie de la cinquième république ?

Déclin ou agonie de la cinquième république ?


Assis­tons nous à l’agonie d’un sys­tème qui a fait son temps ?  Mourant car dans l’incapacité de jouer le rôle qui lui est dévolu : la con­fis­ca­tion du pou­voir par la grâce d’un fonc­tion­nement inique. Il se pré­vaut d’une démoc­ra­tie abu­sant d’un deux­ième tour exclu­sive­ment à l’usage de la classe dom­i­nante qui acca­pare le pou­voir, obérant ain­si la pos­si­bil­ité d’une pro­por­tion­nelle qui pour­rait se con­tenter d’un seul ver­dict.  Le tour de passe-passe qui a pour résul­tat la vic­toire de can­di­dats aux prési­den­tielles obtient dans le meilleur des cas 25% des suf­frages. Ce sys­tème mafieux a sem­ble t-il vécu.  La crise des gilets jaunes a démon­tré le refus du pays réel à avalis­er cette escro­querie au prof­it d’une oli­garchie qui n’a cure des reven­di­ca­tions légitimes du petit peu­ple.  Celui-ci a l’outrecuidance d’appeler une démoc­ra­tie directe à sup­planter la for­mule actuelle.  Les ten­ants du pou­voir ayant une peur bleue d’une pro­por­tion­nelle arguent que celle-ci favoris­erait le retour des pra­tiques de la qua­trième république.  De nom­breux pays ayant adop­tés ce mode de gou­ver­nance ne se por­tent pas plus mal que nous. Respecter l’avis de tous les citoyens est le prix à pay­er.  Un esprit cha­grin trou­verait matière pour déplor­er l’absence d’idéal grandiose des con­tes­tataires. En effet il est navrant de con­stater que la pierre angu­laire des reven­di­ca­tions est le pou­voir d’achat. C’est jouer petits bras, les grands sujets con­cer­nant notre avenir sont évo­qués à demi mots.  L’immigration, l’islam, notre pop­u­la­tion défig­urée, notre anéan­tisse­ment pro­gram­mé, tous sujets d’une impor­tance con­sid­érables sont englués dans un fatras de reven­di­ca­tions plus ou moins jus­ti­fiés.

Si notre com­bat pour tou­jours plus d’argent est la seule moti­va­tion. Alors méri­tons nous de dis­paraitre.

Category : Réflexion

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :