Louis XVI et l’avenir de nos enfants.

Louis <span class=XVI et l’avenir de nos enfants." title="maxresdefault">

Louis XVI et l’avenir de nos enfants.

En quoi Louis le seiz­ième se préoc­cu­pait-il de l’avenir de nos enfants ?  Le lien n’est pas évi­dent.  Pour­tant tous les par­ents dignes de ce nom cherchent à pro­cur­er à leurs enfants un avenir sere­in et exempt de dif­fi­culté.  Pour le roi Louis l’avenir de sa progéni­ture n’était pas placé sous les meilleurs aus­pices.  Sub­odor­ant que les jours heureux étaient du domaine du passé, son avenir ne présen­tait pas des jours radieux.  De fait le 21 jan­vi­er lui fût fatal et l’avenir de ses enfants devint la moin­dre de ses réflex­ions.   Si la bour­geoisie d’argent a rem­placée l’aristocratie, cela n’exonère pas pour autant le chef de l’état de la colère plébéi­enne. Il ne risque plus le décolle­ment, mais son avenir reste incer­tain.  De même pour nos enfants et petits enfants les années à venir seront-elles por­teuses d’espoir ou de déso­la­tion ?  Le fameux pou­voir d’achat ne risque t-il pas de se réduire à peau de cha­grin ?   Les emplois futurs seront-ils réservés aux machines ?  Etre chômeur devien­dra t-il la norme ? Le salaire uni­versel sup­pléant le salaire du tra­vail sera t-il instau­ré au plus grand nom­bre ?  Dans l’hypothèse de la société marchande à son apogée, le prof­it des entre­pris­es grevé par la faib­lesse des salaires sera t-il main­tenu par le nom­bre tou­jours plus impor­tant des indi­vidus peu­plant la planète ? Mais nous obser­vons une mon­tée du mécon­tente­ment partagée par toute l’Europe.  L’émergence du pop­ulisme comme ils dis­ent est peut être le signe de la déliques­cence de nos sociétés.  Il est peu prob­a­ble que ces colères retombent d’elles mêmes, favorisant ain­si un retour à la nor­male.   Sans doute sommes nous à l’orée de con­flits latents qui ne deman­dent qu’à débouch­er sur une insur­rec­tion à l’échelle de l’Europe. Sans jouer les Cas­san­dre nous pou­vons imag­in­er un avenir som­bre pour nos descen­dants. Ceux-ci au prise avec l’adversité maudiront l’inconséquence de leurs par­ents.  C’est à dire NOUS.

Je vous laisse avec les 2 pre­mières vidéo de Mar­i­on Sigaut sur la nais­sance de la république qui présente cet évène­ment sous un angle assez dif­férent de ce qu’on apprend à nos enfants dans les écoles de la république:


Category : Actualités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :