Etes vous phile ou phobe?

Etes vous phile ou phobe?

Etes vous phile ou phobe?

C’est une ques­tion que nous devri­ons tous se pos­er un jour. Suis je plutôt phile ou phobe? Je vous mets en garde, si vous désirez être cat­a­logué comme hon­or­able, soyez phile. Si être soumis à la vin­dicte pop­u­laire vous indif­fère alors soyez phobe. En effet notre société qui par des voix autorisées ser­ine à longueur de temps que nous sommes égaux, frater­nels et libres, s’échine en réal­ité à frac­tur­er la pop­u­la­tion en deux fac­tions antag­o­nistes : la pre­mière soucieuse de son bien être, rel­a­tive­ment indif­férente aux mesures qui impactent notre quo­ti­di­en, peu rétive aux fou­cades de nos élus, la deux­ième rous­pé­teuse jamais sat­is­faite, peu encline à accepter les oukas­es gou­verne­men­tales. L’une par­ti­sane sans réelle con­vic­tion du phile, l’autre acharné à se pré­ten­dre phobe. En effet il est de bon ton de se déclar­er judéophile mais mépris­able d’être islam­o­phobe. De ten­ter homo­phobe c’est ne pas crain­dre l’estrapade ou le pal. Pour les timides, les apeurés se déclar­er Trumpophobe ou Poutino­phobe est un brevet de citoyen­neté. S’afficher euro­phobe vous classe derechef dans le clan des mal­faisants et donne à nos élites l’envie de ranimer le bagne de Cayenne. Soyez europhile et vous recevrez la myrrhe et l’encens. Encore que : nécrophile soit mal vu. Etre pédophile est égale­ment un posi­tion­nement mal perçu par nos sociétés post chré­ti­ennes, sauf pour une reli­gion qui admet une cer­taine tolérance prônée par son fon­da­teur. Si par inad­ver­tance vous aviez de la sym­pa­thie pour le mou­ve­ment gilet jaunophile vous risquez d’être fiché S. Il importe de se com­porter avec cir­con­spec­tion, pren­dre par­ti pour le phile ou le phobe n’est pas sans risque ou alors jouez la sécu­rité. Ago­ra­phobe ne prête pas le flanc à la cri­tique et cinéphile est une valeur sûre. Mais évitez rus­sophile ou zoophile et lais­sez les phobes aux pho­biques et autres com­plo­tistes. Si l’opprobre générale ne vous effraie pas ten­tez célinophile ou mau­r­ra­sophile, mais là vous risquez les verges.

Category : Réflexion

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :