Le jour le plus long.

Le jour le plus long.

Le jour le plus long.

La com­mé­mora­tion du débar­que­ment ne peut laiss­er per­son­ne indif­férent. La libéra­tion de la France a coûté cher en vies humaines. Mais la lib­erté était à ce prix. 185ooo améri­cains ont lais­sé leurs vies dans cette défla­gra­tion européenne. Quelle était la moti­va­tion qui ani­mait ces boys venus de l’Utah, du Michi­gan, du Texas et autres états pour offrir à Moloch leurs jeunes vies. On peut com­pren­dre que l’état améri­cain inter­venant en Europe occupée pos­sé­dait sans doute des raisons géos­tratégiques ou géopoli­tiques non dénuées d’intérêt com­mer­ci­aux. Mais ces jeunes gens peu au fait des enjeux plané­taires venaient chez nous pour ren­voy­er dans ses foy­ers l’occupant teu­ton au péril de leurs vies. Alors que bien peu de nos pro­pres conci­toyens pos­sé­daient la flamme et la foi pour bouter hors de la patrie l’ogre alle­mand.

Lorsque l’on vis­ite le cimetière améri­cain de Colleville l’émotion est pal­pa­ble, les trois mille morts d’omaha beach sont là. Le respect que nous inspire ces tombes sur­mon­tées d’une croix blanche est immense. Seri­ons nous capa­bles aujourd’hui d’un sac­ri­fice de cet ampleur ?
Même si le temps du sou­venir n’est pas la meilleur oppor­tu­nité pour polémi­quer. Je ne peux m’empêcher de remar­quer une pos­si­ble analo­gie avec les années d’avant guerre. Nous avions une idéolo­gie de con­quête pro­mut par l’Allemagne très bien exposée dans un livre : mein Kampf qu’il suff­i­sait de lire pour s’en pré­mu­nir. Au moment présent nous avons une idéolo­gie con­quérante égale­ment étayée par un livre : le coran qui lui aus­si est explicite. La sit­u­a­tion n’a rien de com­pa­ra­ble me direz vous. Cela est un point de vue con­testable. Une occu­pa­tion larvée par une pop­u­la­tion venue avec des valis­es et des nou­velles lois : la charia devrait génér­er des résis­tants. Au même titre qu’ une résis­tance face à des panz­ers.
Petite digres­sion. Une opéra­tion de l’ampleur d’Overlord pour­rait-elle se dérouler sans accroc à l’heure du télé­phone portable. La dis­cré­tion serait mise à mal.
Un esprit malveil­lant pour­rait prêter à cette nou­velle idéolo­gie qui fit ses preuves en Irak et en Syrie, l’intention d’infiltrer notre armée. Or à ma con­nais­sance durant la dernière guerre, en Angleterre les citoyens favor­ables au nazisme croupis­saient en prison. Peut-être devri­ons nous en tir­er les con­séquences.

Category : Actualités , Réflexion

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :