La France championne d’Afrique de football….

La France championne d’Afrique de football….

La France championne d’Afrique de football….

La coupe d’Afrique de foot­ball a levé une ambiguïté soigneuse­ment occultée par le pou­voir. L’existence de bina­tionaux. Leurs nom­bres est un secret d’état, les lois inter­dis­ent toutes recherch­es ayant pour but de con­naître les divers­es orig­ines des habi­tants de notre pays.
L’équipe d’Algérie de foot con­sti­tuée d’un nom­bre con­séquent de bina­tionaux qui a rem­portée la coupe d’Afrique, a sus­citée en France une liesse com­pa­ra­ble à celle qui accom­pa­gna la vic­toire de la France à la coupe du monde.
La foule immense qui a défilée dans nom­bre de villes français­es était con­sti­tuée majori­taire­ment par des per­son­nes qui cla­ment haut et fort leur appar­te­nance à la com­mu­nauté française. Il est donc étrange de con­stater la fierté affichée de ces français pour la vic­toire d’un pays avec lequel nous entretenons des rela­tions houleuses.
Les bina­tionaux sont-ils des français comme les autres ?
Les lois lib­er­ti­cides français­es nous con­damnent à répon­dre par l’affirmative. Nous avons de fait un point com­mun. Nous sommes nés sur le même ter­ri­toire. Les points qui nous opposent méri­tent l’observation.
La bina­tion­al­ité acquise automa­tique­ment trans­mise par un par­ent déjà bina­tion­al ou né au Maghreb. Cette région du monde est majori­taire­ment pour­voyeuse de bina­tionaux. Un point d’importance est la reli­gion.
L’islam con­trôle le spir­ituel et le tem­porel : la charia. La nour­ri­t­ure se doit d’être halal. La char­cu­terie est haram. L’habillement en par­ti­c­uli­er pour les femmes, l’obligation du voile, du litham, de la bur­ka est une atteinte à la lib­erté des femmes. Les pèleri­nages sont sources de diver­gences. Com­postelle est à l’opposé de la Mecque. Un critère que l’on ne peut nég­liger est l’aspect physique. Atten­tion à la loi.
Dif­férenci­er un bor­de­lais d’un lyon­nais sur le seul faciès n’est pas chose aisée. A con­trario un seul coup d’œil sur un vis­age suf­fit pour décel­er des orig­ines d’outre Méditér­ranée.
Les per­son­nes por­teuses de ces cou­tumes peu­vent-ils revendi­quer être des français à part entière?
A cha­cun sa pro­pre opin­ion.

Category : Actualités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :