Les limites de la liberté de parole.

Les limites de la liberté de parole.

Les limites de la liberté de parole.

Vivons nous dans un pays qui autorise une parole libérée ? J’hésite. Dire oui par­ticipe à adhér­er au con­sen­sus nation­al qui pré­vaut. Dire non sem­ble exces­sif et peut paraître provo­ca­teur aux yeux de cer­tains. La posi­tion médi­ane pour ban­cale qu’elle soit me con­vien­dra. Quel sujet se prêterait le plus volon­tiers pour démon­tr­er le bien fondé d’une propo­si­tion. Sans con­teste la reli­gion a tous les atouts pour rem­porter la mise. Certes ce n’est pas le seul ter­rain de recherche. Le change­ment cli­ma­tique est soumis à divers­es inter­pré­ta­tions, bien qu’une seule expli­ca­tion ait l’im­pri­matur de la presse offi­cielle. Ain­si les néga­tion­nistes étant cloués au pilori, leur parole reste con­fi­den­tielle car n’ayant pas table ouverte dans les médias. D’autres sujets sen­si­bles encadrés par la loi échap­pent à notre cri­tique, restant ain­si hors de portée de nos avis. La reli­gion suf­fi­ra à mon bon­heur. La lib­erté d’ex­pres­sion dans ce domaine est déli­cate à manier. Si une cer­taine reli­gion accepte les cri­tiques et les moqueries avec un sourire crispé, ce n’est pas le cas des adeptes de l’is­lam, car plus entichés des règles qui enca­drent leur croy­ance. Un cas récent vient démon­tr­er le respect du droit à la parole que l’église catholique admet. Un indi­vidu qui se veut humoriste a débité une chan­son qui remet en cause l’ori­en­ta­tion sex­uelle du Christ. Ces pro­pos salaces n’ont pas déclenchés une chas­se à l’homme envers cet indi­vidu. L’is­lam, reli­gion plus cha­touilleuse lance par le biais de ses adeptes des impré­ca­tions vir­u­lentes à l’en­con­tre d’une jeune fille qui mal­adroite­ment a dénon­cé les tra­vers de cette reli­gion. Les insultes dont les moin­dres appel­lent la mort démon­trent les lim­ites de la pseu­do lib­erté de parole dans un monde friand du vivre ensem­ble. La jus­tice française tou­jours par­ti­sane a immé­di­ate­ment réag­it. Prompte à sévir quand l’ap­pel à la haine se fait jour. Elle se pro­pose de pour­suiv­re en jus­tice cette jeune fille qui naïve­ment expo­sait son point de vue sur une reli­gion qui prône d’or­di­naire une jus­tice expédi­tive. Com­prenne qui pour­ra.

Category : Actualités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :