Comment financer les retraites?

Comment financer les retraites?

Comment financer les retraites?

En d’autres temps cer­tains cher­chèrent sans suc­cès le graal, la pierre philosophale, l’el­do­ra­do, le mon­stre du loch Ness, le yéti ou l’or des nazis. L’é­tat français cherche aujour­d’hui la for­mule mag­ique per­me­t­tant de se sor­tir de l’im­broglio du finance­ment des retraites. Or celui-ci se heurte à des dif­fi­cultés mul­ti­ples. Le nom­bre d’ac­t­ifs ne cesse de dimin­uer avec pour con­séquence une baisse sen­si­ble des coti­sa­tions alors que le nom­bre de retraités est en con­stante aug­men­ta­tion. De plus ils jouent les pro­lon­ga­tions. L’e­spérance de vie autorise quelques chanceux de jouir d’une retraite dont la durée est com­pa­ra­ble aux années cotisées.
Le sys­tème par répar­ti­tion atteint ses lim­ites et ne peut plus emplir le rôle qui lui est dévolu. C’est donc à l’é­tat qu’il incombe de combler le déficit. L’é­tat s’ori­ente soit sur une aug­men­ta­tion des coti­sa­tions, soit sur le recul du départ à la retraite. Nég­ligeant le fait que bon nom­bre de salariés sont sans emploi à 60 ans. Cela induit à terme une baisse des pen­sions déclen­chant l’ire des français.
Imposant ces mesures impop­u­laires l’é­tat fait la sourde oreille et de pas de clercs en pas de clercs ne cesse de bafouiller sa stratégie.
Désir­ant apporter ma mod­este con­tri­bu­tion mais n’é­tant pas expert en économie, mon point de vue sera for­cé­ment sim­pliste. Ain­si il existe un fond d’amor­tisse­ment de la dette sociale qui à lui seul serait capa­ble d’éponger le déficit. D’autres pistes s’of­frent à nous. Si l’on sup­prime toutes les sub­ven­tions allouées aux syn­di­cats, à la presse, aux asso­ci­a­tions mul­ti­ples et var­iées, sans oubli­er l’AFD ( Aide française pour le développe­ment) et les immi­grés illé­gaux. On obtient un pactole de plusieurs mil­liards d’eu­ros et ceci en fichant une paix royale aux français qui cotisent. Et je ne par­le pas de l’ar­gent ver­sé à l’Eu­rope.

Category : Actualités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :